Québec Ticket Québec Ticket Québec Ticket Québec Ticket Québec Ticket Québec Ticket

Le 5 août dernier, une nouvelle réglementation routière est entrée en vigueur. Vous en avez surement entendu parlé grâce à la large campagne de sensibilisation faite par le gouvernement, soit par les messages radio et télé, les affiches du Ministère du Transport ou par le biais des feuillets informatifs. Dans ce blogue, nous allons décortiquer pour vous cette nouvelle réglementation imposant des corridors de sécurité.

Les raisons de la mise en place de cette mesure.

Plusieurs véhicules de premiers répondants, entre autres ambulances, policiers, dépanneuse ou véhicules de surveillance routière, doivent s’immobiliser sur le bord des routes. Trop souvent et ce malgré l’absence d’entraves, plusieurs automobilistes ne changent pas de voies ou ne laissent pas un espace approprié pour ces répondants. Cela a mené à plusieurs incidents causant des lésions et, quelques fois, à la mort du travailleur s’étant immobilisé sur le bord de la chaussé. Rappelons-nous la mort tragique du policier en service Vincent Roy dans de tels circonstances[1]. C’est afin d’assurer leur sécurité et de prévenir ces accidents que le gouvernement a mis en place cette nouvelle réglementation.

Quand et comment appliquer cette mesure?

Tout d’abord, nous devons nous conformer à cette nouvelle réglementation lorsqu’un des véhicules nommés ci-dessous est immobilisé en bordure de la chaussée ou dans la voie de circulation.

–        Véhicule de police

–        Ambulance

–        Véhicule de service d’incendie

–        Véhicule de Contrôle routier Québec

–        Une dépanneuse

–        Un véhicule de surveillance muni d’une flèche jaune

La règle générale d’application de cette mesure est de créer « un corridor de sécurité en ralentissant, puis en vous éloignant le plus possible du véhicule immobilisé , après vous être assurez de pouvoir le faire sans danger. Au besoin, immobilisez votre véhicule pour ne pas mettre en péril la vie ou la sécurité des personnes. [2]»

Donc, dès que cela peut être fait de manière sécuritaire, il faut ralentir et changer complètement de voie. Si vous ne pouvez pas changer complètement de voie et que le véhicule d’urgence s’est immobilisé en bordure de la chaussé, alors vous devez ralentir et se tasser le plus possible tout en demeurant dans votre voie de circulation. Cela est aussi de mise lorsque vous circulez dans une voie sens inverse de chaque côté. Toutefois, si le véhicule s’est immobilisé complètement dans la voie de circulation et qu’il n’y a qu’une seule voie pour chacune des directions de la circulation, alors il faut s’arrêter en arrière du véhicule immobilisé tant que nous ne pouvons pas faire un dépassement sécuritaire. Nous vous conseillons fortement d’aller consulter les schémas des différents cas d’application sur le site : www.corridordesecurite.gouv.qc.ca. Bref, il faut laisser le plus d’espace possible aux travailleurs immobilisés et ce, tout en étant sécuritaire.

La sanction en cas de non-respect

Une contravention à cette mesure de sécurité est passible d’une amende entre 200 et 300$ et de 4 points d’inaptitude.

Qu’en pensez-vous?

Lorsque vous ne croyez pas mériter une contravention, contactez-nous. Nous sommes là pour vous aider. Dans 90% des dossiers que nous traitons, nous améliorons la situation de nos clients : soit en récupérant des points et/ou en diminuant le montant de l’amende, en faisant tomber la contravention ou en sauvant votre permis de conduire. Dans 75% des situations, vous n’aurez même pas à vous déplacer au tribunal.



[1] Journal La Presse

http://www.lapresse.ca/la-voix-de-lest/actualites/201206/14/01-4535104-deces-du-policier-vincent-roy-un-malheureux-concours-de-circonstances.php

[2] Corridor de sécurité, Ministère des Transports http://www.corridordesecurite.gouv.qc.ca/portal/page/portal/grand_public/vehicules_promenade/securite_routiere/accueil_corridor_securite

Publié le mercredi, 8 août, 2012 , Non classé

Québec Ticket

Les experts en contestation de contravention!